Autoconsommation collective? Enerfox vous explique tout

Le ministère de la transition écologique et solidaire travaille actuellement sur un projet d’arrêté qui étendrait à 20km le rayon des opérations d’autoconsommation collective et porterait leur puissance maximale à 5 MWc.

Mais au fait, quelle différence entre l’autoconsommation collective et l’autoconsommation individuelle?

Schèma explicatif de l'autoconsommation collective

Quelle différence entre l'autoconsommation individuelle et l'autoconsommation collective?

L'autoconsommation peut être individuelle...

Lorsque l’on possède des panneaux photovoltaïques ou tout autre installation de production d’énergies renouvelables (EnR), il est plus intéressant d’autoconsommmer son énergie électrique, c’est-à-dire de consommer directement sa propre électricité que de la vendre.

Ainsi, quand les installations d’EnR produisent de l’énergie, on voudra favoriser le fonctionnement des équipements les plus consommateurs. C’est à la fois plus intéressant financièrement que de vendre sa production pour la racheter ensuite sur le réseau. Mais, c’est aussi bien plus en phase avec une démarche de circuit-court.

Lorsque vous autoconsommez sur un site, vous pouvez être dans deux situations :

  • Vous consommez plus que vous ne produisez : Dans ce cas, l’électricité du réseau va automatiquement s’ajouter à celle de votre production. L’électricité de votre production est quant à elle privilégiée par rapport à celle du réseau. L’électricité du réseau est donc utilisée uniquement pour compléter les besoins d’électricité de votre site.
  • Vous produisez plus que vous ne consommez : Le surplus d’électricité produit peut alors être injecté sur le réseau. Ce surplus peut être soit vendu, soit « bloqué », soit donné gracieusement selon le du contrat souscrit.

On parle alors d’autoconsommation individuelle.

Retrouvez notre page dédiée à l’autoconsommation pour plus d’informations

...Mais aussi être collective

Depuis 2017 et le décret du 28 avril, il est possible de partager la production d’électricité entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs, c’est ce qu’on appelle l’autoconsommation collective.

Ainsi, différente acteurs implantés sur des sites « proches » bénéficient collectivement de ce qui est produit sur ces sites. Si un des acteurs est à l’arrêt et qu’il ne consomme pas, sa production d’électricité sera consommée par un autre acteur. Ainsi, l’autoconsommation collective permet de mieux consommer sa propre énergie en la mutualisant.

Par exemple, plusieurs entreprises situées sur une zone d’activité peuvent installer chacune des panneaux photovoltaïques, et se répartir la production électrique selon les consommations de chacune.

On considère souvent que l’autoconsommation collective est réservée aux collectivités. Cependant, toutes les structures sont éligibles à l’autoconsommation collective à partir du moment où elles se réunissent sous une personne morale. Bailleurs sociaux, établissements scolaires, commerces, entreprises, agriculteurs, etc., vous pouvez vous lancer dans l’autoconsommation collective.

Vous réfléchissez à un projet d’autoconsommation collective ? Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter nos équipes Enerfox.

L’autoconsommation collective, c’est bien, mais pilotée c’est encore mieux !!

Lorsque l’autoconsommation est individuelle, Enerfox permet de suivre, analyser et piloter intelligemment la consommation de votre site en fonction de vos sources de production d’énergie verte. La solution est conçue spécialement pour le secteur professionnel et pour s’adapter à n’importe quelle configuration électrique.

Pour une opération d’autoconsommation collective, ENERFOX est particulièrement adaptée. En effet, Enerfox va activer sa gestion multi-site, et va harmoniser l’ensemble des profils de consommation avec l’énergie disponible sur chacun des sites. Cela permettra de répartir les flux au sein des sites et entre sites de façon optimum et ainsi booster les performances énergétiques et économiques de l’opération.

Autre avantage : la solution ENERFOX vous permettra de gérer et d’optimiser la clef de répartition au sein de la « personne morale », garante de la péréquation entre l’investissement et les bénéfices pour chacun des participants à l’opération.

Cette solution pourra être encore optimisée en la pilotant avec la Fox’control.

Agriculteurs, Bureaux d’études et d’ingénierie, entreprises, collectivités, ou installateurs, retrouvez la solution d’optimisation de l’autoconsommation Enerfox.

Le cadre législatif de l’autoconsommation collective

Depuis le 20 Mars 2020, l’autoconsommation collective n’a plus de caractère expérimental.

Lorsque les autoconsommateurs sont raccordés sur le réseau Basse Tension (BT) et situés dans des bâtiments différents, l’opération est qualifiée d’étendue*. Les opérations d’autoconsommation collective étendue doivent répondre à certaines conditions définies dans un arrêté du 21 Novembre 2019.

  • Les points de soutirage et d’injection des participants les plus éloignés doivent être distants de 2 km au maximum.
  • La puissance cumulée des installations de production participant à l’opération ne doit pas dépasser 3 MWc.

Récemment le gouvernement a publié pour avis un projet d’arrêté « modifiant celui du 21 novembre 2019 » et ajoutant un article 1bis.

Article 1bis:

« Le ministre chargé de l’énergie peut, sur demande motivée d’un porteur de projet situé sur le territoire métropolitain continental, déroger aux seuils prévus à l’article 1er, dans la limite d’un rayon de l’opération d’autoconsommation collective étendue de vingt kilomètres et d’une puissance cumulée des installations de production de 5 MW. »

Quels sont les avantages de l’autoconsommation collective ?

Groupement de bâtiment en autoconsommation d'EnR

L’autoconsommation collective se révèle particulièrement intéressante dans les milieux professionnels. Par nature, l’activité professionnelle étant majoritairement en journée, les pics de consommation coïncident souvent avec la production d’électricité. Par ailleurs, les profils de consommations sont très variés et peuvent être complémentaires. Là où un professionnel va consommer ponctuellement (machines-outils), un second peut avoir une consommation constante (chambre froide) et un troisième par batch d’activité (fabrication de lots). Enfin, les professionnels disposant de surface de toitures ne sont pas forcément les plus consommateurs et vice-versa (exemple : bâtiments de stockage et station d’épuration). Ces professionnels auront un fort intérêt à se regrouper au sein d’une autoconsommation collective.

Il est aussi très intéressant de coupler l’autoconsommation collective avec un système de pilotage intelligent tel qu’ENERFOX. Sur chaque site participant à l’autoconsommation collective, Enerfox va favoriser l’utilisation de la production sur son propre site, tout d’abord en harmonisant le profil de consommation avec le profil de production. Ensuite, en harmonisant les profils de consommation des autres sites pour que le surplus résiduel soit consommé par ces derniers. Cette intelligence d’anticipation et d’adaptation d’Enerfox permet ainsi de limiter les flux sur le réseau public entre sites (écrêtage de la charge réseau et diminution des coûts) et de diminuer le surplus global résiduel disponible éventuellement à la vente.

Par ailleurs, la supervision multi-sites Enerfox permettra aux professionnels de comprendre, et prendre en main, quand et comment ils consomment, afin d’optimiser – voire diminuer – leurs consommations et éventuellement d’harmoniser leurs façons de consommer (ajustement des horaires de pauses par exemple).

Partager cet articles sur vos réseaux sociaux
Fermer le menu